Votre thérapeute Laurence Chevassu

Thérapeute sophrologue l’aboutissement d’un parcours de vie

Mère de trois enfants, mon parcours de vie m’a amené à vivre les mêmes émotions que tous les êtres humains, les mêmes peurs, les mêmes tristesses, les mêmes difficultés…. jusqu’au burn-out professionnel. Donc la reconversion de thérapeute sophrologue s’inscrit comme une suite logique à ce parcours et ce que je suis.

Après une expérience dans l’industrie et comme fleuriste responsable de magasin. Ainsi qu’importatrice d’artisanat d’art ethnique.

Ce chemin de vie trépidant et riche d’expérience m’a conduit à découvrir le développement personnel. Afin de trouver l’équilibre physique mental et émotionnel. Ainsi que des prises de conscience nécessaire pour un changement d’une meilleure qualité de vie.

Depuis toujours j’ai à cœur d’aider les autres.

De nature bienveillante et altruiste. Tout naturellement je me suis tourné vers la sophrologie. Technique efficace et reconnue pour vous permettre de vous approprier de merveilleux outils pour “ici et maintenant” et sur le long terme. Pour votre bien-être et mieux vivre au quotidien. Une méthode pour vivre en harmonie et développer la connaissance de soi.

Alors la sophrologie peut être utilisée comme technique thérapeutique ou vécut comme une philosophie de vie.

Mon souhait initial est de placer l’humain au cœur de l’entreprise et de répondre à ces besoins pour accompagner un grand nombre de personnes aux problématiques variées sans limite d’âge en individuel ou en groupe.

Je me suis formé à l‘Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) de Paris. Qui est un organisme entièrement dédié à la formation des sophrologues. L’IFS est la première école certifiante qui permet d’obtenir une qualification RNCP niveau V reconnue par l’état.

Le métier de sophrologue me permet d’exercer une activité en parfaite adéquation avec mes valeurs mais aussi de m’épanouir.

La bienveillance, le respect et le NON jugement ainsi que la confidentialité sont essentiels et fondamentaux pour exercer cette profession, j’adhère au code de déontologie ainsi qu’à la chambre syndicale de sophrologie.

En savoir plus
%d blogueurs aiment cette page :